Pour rappel, la brasserie se veut être un acteur de la vie locale et partenaire de la vie associative. Les associations des villages de la vallée du Grand Morin se financent principalement en vendant des repas et boissons lors des événements qu’elles organisent et évidemment, font plus de marge en vendant de la bière au verre à la pression. Il leur faut donc trouver une tireuse et des fûts (qui font  souvent 30l). Hors je ne produis actuellement que des bières en bouteille !!!

Je souhaite donc m’équiper d’un parc de tireuses qui seraient mises gracieusement à la disposition des associations et je leur proposerais aussi des futs de différentes contenances dont des très petites (10l) mais aussi des fûts plus capacitifs pour répondre à la demande des festivals.

Historiquement, la bière est stockée dans des fûts inox qui sont raccordés à une tireuse et à une bonbonne de gaz carbonique. Celui-ci va pousser la bière jusqu’à la tireuse qui a pour fonction de la rafraîchir. L’adjonction de gaz carbonique (et de facto d’un peu d’oxygène) va faire que la bière va se dégrader rapidement (durée de vie d’un fut = 2/3 jours).Il faut donc beaucoup de débit pour utiliser ce type de technologie.  L’autre problème est le nettoyage des fûts qui nécessite beaucoup d’eau et de produit chimique, le poids à manipuler ainsi que la logistique (dépôt et récupération des fûts)

C’est pourquoi j’ai choisi d’investir dans deux technologies non conventionnelles.

La première est plutôt destinée pour les petits événements (association, fête de village, etc). Le fut est en plastique et la bière est contenue dans une poche plastique jetable qui est pressée par de l’air comprimé injecté ente la poche et le fut. Cela permet un vidage total de la poche, une conservation optimale de la bière, l’absence totale de produit de nettoyage et un poids bien plus léger. La poche est changée au prochain remplissage.

Cette technologie nécessite des tireuses incluant une pompe à air comprimé, à deux becs pour offrir une diversité de produits aux clients (ex blonde/ambrée) et facilitant la prise en main pour des utilisateurs occasionnels.

La seconde est pour répondre à des problématiques ponctuelles et exceptionnelles, principalement de volume (festival). Elle repose sur un fut en PET jetable entièrement recyclable et pouvant être équipé des différents types de tête du marché. Cela permettra également d’éviter la phase de nettoyage, d’avoir la flexibilité de s’adapter facilement à l’équipement de l’organisateur, évitera un déplacement pour la récupération des fûts vides, etc Il est également léger et économique

Budget

  • 15 000€ : L’objectif est de constituer un parc global de 5 tireuses, 60 fûts à poche, d’acquérir une solution de remplissage et d’être apte à répondre à la demande de deux festivals (66 fûts jetables de 30l).

Détail du budget

  • Prix d’une tireuse :
    • Tireuse 2 becs équipées de têtes de soutirage: 1 350 € TTC
  • Prix d’un fut à poche :
    • Fut de 10l : 60 € TTC
    • Fut de 20l : 65 € TTC
    • Fut de 30l : 70 € TTC
    • Poche + Tête de fut jetable 10l : 6 € TTC
    • Poche + Tête de fut jetable 20l : 6.50 € TTC
    • Poche + Tête de fut jetable 30l : 7 € TTC
  • Prix des fûts jetables :
    • Fut de 30l Tête A : 17.5 € TTC
  • Prix de la solution de remplissage :
    • Tête de remplissage : 150 € TTC
    • Structure à construire : 1 000 € TTC

Tableau récapitulatif

Pourquoi le Crowdfunding ?

Le don avec contrepartie est une solution pour les petites entreprises afin de continuer l’aventure en trouvant des financements en dehors du monde bancaire (pas besoin de garantie !!!) , de partager des valeurs, de faire des rencontres et d’échanger sur un projet qui nous tient à cœur.

L’accès à la campagne est ici : https://bluebees.fr/fr/project/312

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *